Dormir chez l’habitant au Vietnam est une des meilleures expériences de voyage que vous pouvez faire lors d’un voyage dans ce pays. Sapa, située dans les montagnes du nord-ouest du Vietnam, est le point de départ idéal pour un séjour chez l’habitant. Loin des circuits touristiques traditionnels, un séjour chez l’habitant dans cette ville va vous permettre de vivre au cœur de la communauté locale et de découvrir les coutumes et la culture vietnamiennes de manière authentique. 

Nous avons eu la chance de vivre cette expérience pendant 3 jours dans une merveilleuse famille vietnamienne. Nous allons vous aider à mieux comprendre comment se déroule un séjour chez l’habitant à Sapa. Vous allez voir que c’est une expérience marquante qu’il ne faut pas hésiter à faire lors d’un voyage au Vietnam. C’est parti ! 

Vietnam, rizières

Sommaire

Séparateur Vietnam, Pagoda

I. Dormir chez l'habitant au Vietnam : la ville de Sapa

Sapa est une ville de montagne pittoresque située dans le nord-ouest du Vietnam, à environ 350 km de Hanoï. Cette ville est un lieu riche et agréable abritant plusieurs sites historiques et culturels. Son centre-ville dispose de plusieurs ruelles colorées et de restaurants traditionnels. C’est l’endroit rêvé pour se plonger dans la culture locale.

Le charme de Sapa réside également dans ses environs. La région est riche en biodiversité et en paysages spectaculaires, notamment les rizières en terrasse, les montagnes enneigées et les cascades. De plus, si vous êtes amateur de sensations fortes, le centre-ville de Sapa est un excellent point de départ pour de nombreuses activités en montagne. 

Bref, Sapa est un endroit exceptionnel qui mérite que l’on s’y attarde. Si vous souhaitez plus de précisions sur la ville de Sapa et ses environs, nous avons écrit un article qui revient en détail sur ce qu’il y a à faire dans cette belle région du Vietnam. Vous pouvez le retrouver juste ici. (Article à venir prochainement)

Dormir chez lhabitant au Vietnam, ville de Sapa, Vietnam
Dormir chez lhabitant au Vietnam, ville de Sapa, Vietnam
Dormir chez lhabitant au Vietnam, ville de Sapa, Vietnam
Dormir chez lhabitant au Vietnam, ville de Sapa, Vietnam
Séparateur Vietnam, Pagoda

II. Les villages ethniques pour dormir chez l'habitant au Vietnam

Il faut savoir que le Vietnam est composé de 54 ethnies minoritaires différentes. Chaque ethnie possède ses propres coutumes et traditions. Dans la région de Sapa, il y a de nombreux villages appartenant à des ethnies minoritaires telles que les Hmong, les Dao et les Tay.

Les villages ethniques de Sapa sont réputés pour leur mode de vie traditionnel et leur artisanat unique. Les habitants de ces villages vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage. Il pratiquent également diverses formes d’artisanat, comme la teinture de tissu, la broderie et la fabrication de bijoux.

Dans ces villages, vous aurez l’occasion de découvrir de près la vie quotidienne des habitants. Il vous sera possible de participer à des activités telles que la cueillette de thé, la fabrication de fromage ou la visite de marchés locaux. Un séjour chez l’habitant à Sapa vous permettra également de découvrir la culture et les traditions de ces ethnies de manière authentique et immersive.

Dormir chez lhabitant au Vietnam, femme
Vietnam, maison rizières
Séparateur Vietnam, Pagoda

III. Dormir chez l'habitant au Vietnam : la famille de Pang

Comme expliqué précédemment, il est possible de séjourner plusieurs jours au sein d’un village local. C’est l’endroit parfait pour en apprendre plus sur la culture du Vietnam. Pour notre part, nous avons choisi le village de Hau Thao. Et nous sommes restés 3 jours chez la famille de Pang. 

Cette famille est composée de Pang qui est une femme de 21 ans, de ses deux filles, de ses parents ainsi que de son mari. Ils vivent tous dans une belle maison traditionnelle en plein cœur des rizières. Proche de leur maison, vit également la sœur de Pang et la famille de son mari. 

Cette famille fait partie du peuple des H’mong noir. C’est une ethnie minoritaire vivant principalement dans les régions montagneuses du nord-ouest du Vietnam. Les H’mong noir ont leur propre langue et leurs propres coutumes. Ils sont vêtus de noir et c’est comme ça qu’ils se distinguent des autres groupes ethniques de la région.

Infos pratiques

Si vous êtes intéressés pour dormir chez Pang, nous vous donnons ses coordonnées juste ici. Il suffit de la contacter via Whatsapp pour réserver un séjour. 

Vietnam, famille vietnamienne
Dormir chez lhabitant au Vietnam, famille vietnamienne
Vietnam, famille vietnamienne
Séparateur Vietnam, Pagoda

IV. Notre immersion de 3 jours dans la famille de Pang

Nous avons fait le choix de rester 2 nuits et 3 jours dans la famille de Pang. Il est tout à fait possible de venir que pour une nuit. Toutefois, nous vous conseillons de rester 2 nuits sur place. C’est parfait pour bien apprendre à connaître Pang et sa famille. Et vous ne serez pas pressés par le temps. 

Dormir chez l’habitant au Vietnam a un coût. Nous avons payé 475 000 VND  par jour et par personne (environ 19 euros). Cela peut paraître cher mais au vu de l’accueil et de la gentillesse de la famille de Pang ainsi que les décors exceptionnels, ça les vaut largement. Le taxi retour est inclus dans le prix initial. 

Séparateur Vietnam, Pagoda

Premier jour dans la famille de Pang

Vietnam, animaux prairie
Séparateur Vietnam, Pagoda
Le départ et la découverte des paysages de Sapa

C’est la sœur de Pang qui est venue nous chercher à notre hôtel à Sapa aux alentours de 9 heures. Directement, elle nous indique que l’on va faire une randonnée de 7 heures dans les montagnes pour rejoindre le village de Pang. Elle nous propose de poser nos sacs dans un taxi pour les emmener directement dans la maison de Pang. Ensuite, nous faisons la connaissance de 5 autres voyageurs qui nous accompagnent durant ces 3 jours. 

Directement, nous sommes frappés par la beauté des paysages. Nous marchons au travers des plus belles rizières du Vietnam. Les montagnes et les cols nous entourant sont immenses et c’est à ce moment-là que nous nous rendons compte de la beauté de la nature de ce pays. Nous croisons également différents animaux tels que les buffles vietnamiens et plusieurs espèces d’oiseaux. 

Après plusieurs heures de marche, nous nous arrêtons dans un petit restaurant local. Tous ensemble, nous mangeons un plat traditionnel du Vietnam. Plusieurs enfants du village viennent à notre rencontre pour nous vendre des bracelets ou des vêtements.De retour sur les sentiers menant au village de Pang, le paysage montagneux se transforme petit à petit par de grandes rizières à perte de vue. Ce sont les plus belles rizières que l’on a vu de notre vie… Quel spectacle incroyable ! 

Vietnam, buffles
Vietnam, montagne
Séparateur Vietnam, Pagoda
L'arrivée chez Pang au village de Hau Thao

Après plus de 7 heures de marche, nous arrivons dans le magnifique village de Pang. Situé en plein cœur des rizières, c’est un village pittoresque du nord du Vietnam. Les quelques familles vivant ici vivent au gré des saisons et de la pousse du riz. Sincèrement, nous sommes sans voix face à la beauté de ce village et de ses habitants. 

Nous rencontrons enfin Pang. Elle nous présente sa famille et nous invite à boire un thé local. Elle nous explique qu’elle devait venir nous chercher à Sapa mais elle était malade. Puis, elle nous fait visiter sa maison qui se compose de plusieurs pièces de vie et d’un endroit aménagé pour les voyageurs venant dormir chez elle. Le confort des chambres est rudimentaire. Croyez-nous, ça vaut le coup et on y dort bien. 

Pour finir la fin de journée, elle nous prépare un repas exceptionnel à base de produits de la région. Mention spécial pour ses nems qui sont, encore aujourd’hui, les plus bons que l’on ait goûtés. Après des discussions interminables autour de la table, nous partons nous coucher avec des étoiles plein les yeux. 

Dormir chez lhabitant au Vietnam, femme vietnamienne
Vietnam, plats typiques
Dormir chez lhabitant au Vietnam, plats typiques
Dormir chez lhabitant au Vietnam, enfant vietnamien
Séparateur Vietnam, Pagoda

Deuxième jour dans la famile de Pang

Vietnam, maison typique
Séparateur Vietnam, Pagoda

Le réveil au milieu des rizières

Nous avons passé une excellente première nuit chez Pang. Ce sont les coqs qui nous ont réveillés pour notre plus grand plaisir. On ne réalise pas encore que nous sommes chez une famille vietnamienne entourée de rizières… Le spectacle devant nous au réveil est à peine croyable. 

Pang nous prépare un excellent petit-déjeuner avec ce qui provient de son jardin. Elle nous explique ce que nous allons faire aujourd’hui. Nous partons l’après-midi rencontrer la grand-mère de son mari et visiter les rizières alentour.

Vietnam, rizières
Dormir chez lhabitant au Vietnam, rizières
Dormir chez lhabitant au Vietnam, rizières
Vietnam, rizières
Séparateur Vietnam, Pagoda

Une randonnée difficile sous la pluie

Malheureusement, le temps n’est pas au rendez-vous. En effet, il pleut énormément dans la région de Sapa car nous sommes en saison des pluies. L’avantage de venir à cette période de l’année, c’est que les rizières sont exceptionnelles. Après quelques minutes de randonnée, nous rencontrons la grand-mère du mari à Pang. C’est un joli moment car toutes les générations de la famille sont présentes. 

Pour finir la journée, nous visitons les alentours, rencontrons certains villageois et apprenons diverses choses sur la vie ici. Leur culture et leurs traditions sont aux antipodes des notre. Le dépaysement est total. Cependant, à cause du temps, les sangsues et les moustiques sortent. Rapidement, on se fait envahir de sangues. Il faut donc rentrer au plus vite. 

Dormir chez lhabitant au Vietnam, femme vietnamienne
Vietnam, femme vietnamienne
Dormir chez lhabitant au Vietnam, femme vietnamienne
Séparateur Vietnam, Pagoda

Fin de journée et cadeaux traditionnels

À la nuit tombée, Pang nous réunit autour d’un très bon repas. Elle nous donne à chacun d’entre nous des cadeaux faits par les gens de son village. Ce sont des bracelets typiques de la région ainsi que des petites pochettes. C’est le meilleur moment chez Pang. Toute sa famille s’est réunie avec nous. 

Elle nous propose également de l’Happy Water. Pour faire simple, c’est une sorte d’alcool que boivent les Vietnamiens durant le repas. À chaque verre, il faut se mettre debout et chanter. Nous ne prenons que quelques verres car c’est très alcoolisé. 

Dormir chez lhabitant au Vietnam, cadeau
Vietnam, cadeau
Séparateur Vietnam, Pagoda

Troisième jour dans la famille de Pang

Vietnam, maison rizières
Séparateur Vietnam, Pagoda

Balade à moto dans les rizières

Au réveil, nous sommes contents de voir qu’il ne pleut plus et que le temps est excellent. Par conséquent, Pang nous propose une nouvelle activité. Elle a loué 3 scooters et nous propose de nous emmener dans ses rizières préférées. Elles sont à 30 minutes environ de son village en scooter. 

Après un excellent repas, nous partons tous en scooter avec elle. La route est compliquée à certains endroits mais tout le monde peut y arriver. Si jamais vous n’êtes pas à l’aise en moto, elle ou son mari peut conduire la votre. Les paysages sont toujours aussi beaux. Elle nous arrête à différents spots connus de la région. Son but est de nous faire apprendre le plus de choses de son pays. Ça sent qu’elle est très investie et qu’elle fait ça avec le cœur. 

Pour finir, nous arrivons là où elle voulait nous emmener. Les rizières sont immenses et leur style est différent de celles présentes proche de Sapa. Sur place, il n’y a personne, nous sommes seuls au monde dans l’un des endroits les plus reculés du monde. Nous prenons donc le temps de nous asseoir et de profiter de ce cadre paradisiaque. 

Vietnam, moto
Vietnam, rizières
Vietnam, maison rizières
Dormir chez lhabitant au Vietnam, groupe de potes
Séparateur Vietnam, Pagoda

La fin de cette belle aventure

Après plusieurs heures sur place, il est temps de rentrer chez elle. Après 3 jours dans ce village et dans la famille de Pang, il est temps de rentrer sur Sapa. Elle nous laisse le temps de faire nos affaires, de dire au revoir à toute sa belle famille. 

C’est elle même qui appelle un taxi. Ce dernier est chargé de nous déposer en centre-ville. Nous prenons le temps d’écrire un message d’adieu sur son tableau. Les adieux sont difficiles et nous partons le cœur remplis de souvenirs.

Pour résumer, c’est une expérience exceptionnelle qui nous a profondément marqués. En 3 jours, nous avons rencontré des gens formidables et appris un tas de choses sur la vie au Vietnam. Décidément, dormir chez l’habitant au Vietnam est le plus beau chapitre de notre vie. 

Vietnam, rizières
Séparateur Vietnam, Pagoda

Conclusion

C’est compliqué d’écrire ce que l’on ressent vis à vis de cette expérience. L’expression “il faut le vivre pour le croire” prend tout son sens lors d’un séjour chez l’habitant à Sapa. Sincèrement, nous espérons que nous avons réussi, au travers de cet article, à vous faire ressentir ce que l’on a vécu. 

La famille de Pang est exceptionnelle. C’est ici que nous nous sommes sentis le plus proche des Vietnamiens et de leur tradition. C’est comme si nous faisions partie de la famille. Leur accueil et leur bienveillance nous ont touchés. Et, les environnements du nord du Vietnam sont fabuleux. Il existe un tas de rizières dans le monde mais aucune ne sont aussi belles que celle de Sapa. 

Merci infiniment d’avoir pris le temps de lire notre article sur dormir chez l’habitant lors d’un voyage au Vietnam. N’hésitez pas à consulter tous nos autres articles concernant le Vietnam si vous souhaitez plus de précisions. Ils sont disponibles en cliquant iciPour fini, si vous avez la moindre question, l’espace commentaire se trouve en dessous. Vous pouvez aussi nous contacter sur notre compte Instagram, on se fera un plaisir de vous aider. 

À bientôt sur le site !

Nos articles sur le Vietnam
Dormir chez l'habitant à Sapa
Dormir chez l'habitant à Sapa

Write A Comment